Les résulats.

Les résultats expriment les risques, évoquent les quantités consommées :

PEth en nanogramme par mlRisques à envisagerConsommations
0 ou indétectablePas de consommation ou sevrage démontréPas de consommation depuis 4 semaines ou davantage
20-60Risques faibles2 verres par jour, 5 jours sur 7
61- 100Risques modérés3 à 4 verres par jour
101 à 600Risques potentiels5 à 7 verres par jour
600 et plusRisques importants10 à 20 verres par jour

1 verre= 10 g alcool= 1UA (unité alcool)

L’interprétation des résultats tient compte de la cinétique de la formation et de l’élimination du PETH. Pour une consommation habituelle, que ce soit 2 jours sur 7, 4/7 ou 7/7, le résultat sera stable et proportionnel aux consommations. Une consommation très excessive d’un jour ou d’un weekend, se verra, de façon décroissante pendant 4 à 6 semaines. De même pour un sevrage après des consommations excessives, le PETH sera décroissant, pour disparaitre en 8 à 12 semaines. Dans les consommations excessives et anciennes le PETH atteint des valeurs de 1600 à 2600 ng/ml.