Le PETH : explications

Quand les membranes des cellules rencontrent de l’alcool à la place de l’eau, elles produisent un élément anormal, le phosphatidyléthanol (PETH).

Le PETH est une transformation des lipides qui composent les membranes. Le PETH se produit dans toutes les membranes, des neurones, du foie, des muscles, des globules rouges, des plaquettes, des lymphocytes…

Sur les membranes des globules rouges, les phosphatidyléthanols persistent 3 à 4 semaines. Ces membranes gardent la trace des consommations passées. Les globules rouges (aussi appelés hématies ou érythrocytes) se recyclent rapidement. Dans le cas de consommations de l’ordre de 2 à 3 verres par jour, on ne retrouve plus de traces de PETH au bout de quatre semaines sans alcool.

Le PETH : plus de détails

L’alcool induit de nombreuses transformations dans l’organisme. Les effets directs de l’alcool durent quelques heures. Les effets indirects durent des jours et des semaines, le PETH en fait partie. Le phosphatidyléthanol vient d’une réaction anormale, lorsque les lipides des membranes rencontrent l’alcool.

On pensait que les changements de comportement des cellules étaient liés à l’effet soluble de l’alcool sur les lipides des membranes. Dans les années 80, on a découvert des acides gras anormaux : les phosphatidyléthanols. 48 formes de phosphatidyléthanols ont été identifiées, dans les membranes externes ou internes, des organites ou du noyau. On retrouve le PEth dans toutes les cellules, les neurones, les muscles, le cœur, les globules rouges…

Les membranes cellulaires sont des structures biologiques très actives, formées essentiellement d’acides gras, et de quelques protéines. Les membranes protègent et communiquent. Les PETHs se produisent quand l’alcool rencontre la phosphatidylcholine, une molécule au centre de la chimie de l’énergie, de la protection et des messagers cellulaire.

L’organisme répare, nettoie, élimine les composés anormaux. Ces réparations demandent des apports alimentaires de qualité et de l’eau. Les vitamines sont des matériaux et des catalyseurs de la construction cellulaire. Envisagez de regarder la nourriture comme matériel de construction de votre corps. Il y a des matériaux meilleurs que d’autres. L’alcool apparaît avec les phosphatidyléthanols comme un anti-vitamine ou un anti-nutriment.

Spécifique

A ce jour, la formation des phosphatidyléthanols est parfaitement spécifique des consommations d’alcool. Aucune autre substance ou maladie ne fait apparaître de phosphatidyléthanols, ni l’usage d’alcool sur la peau comme désinfectant ou parfums, ni les gels hydroalcooliques.